Charte du réseau Oncodiets

 Voici présentée ci-dessous la charte du réseau de diététiciens libéraux Oncodiets

Le lien ville-hôpital est devenu l’une des clés de la qualité d’un parcours de soins. 
 

Prise en charge diététique

La prise en charge diététique est un des maillons de ce lien car elle participe à la bonne tolérance des traitements anticancéreux, à l’amélioration de la qualité de vie et même à la prévention des récidives ou à l’apparition d’autres pathologies. Il est donc impératif d’œuvrer pour que ce lien se tisse et entoure chaque patient des meilleurs soins nutritionnels possibles à tous les instants.

Plan cancer

Le plan cancer 2014-2019 en fait d’ailleurs état dans le chapitre « Améliorer la coordination ville-hôpital et les échanges d’informations entre professionnels » de l’objectif 2 : « La prise en charge en cancérologie évolue (augmentation des prises en charge à domicile et développement des allers et retours ville-hôpital) en sollicitant plus fortement les professionnels de premier recours […]. ».

Dénutrition

La dénutrition est une des complications fréquentes des cancers et de leurs traitements. Sa prévalence, tous cancers confondus, est de l’ordre de 40 %. Les durées de séjours à l’hôpital étant de plus en plus courtes, la prévention de la dénutrition doit donc commencer en amont de l’hôpital et se poursuivre en aval.

Surpoids

La surcharge de poids et l’obésité sont aussi des facteurs de risque de cancer en prévention primaire et secondaire.

Une prise en charge adaptée est indispensable notamment dans le cadre des cancers du sein mais aussi pour les autres en cancers en post traitement lourd. Le cancer du sein représente le 1er cancer féminin dans les pays occidentaux : 440000 cas en Europe, 52000 nouveaux cas par an en France.
 
La moitié des patientes françaises sont en surpoids ou obèses au moment du diagnostic de cancer du sein et près de la moitié prennent du poids dans l’année suivant la chimiothérapie. Or la prise de poids augmente le risque de récidive, de second cancer, de mortalité liée au cancer initial et de mortalité toutes causes confondues. C’est pourquoi elle doit être évitée ou limitée en incitant les patientes à maintenir leur poids pendant et après traitement.
 

Missions et Objectifs du réseau Oncodiets

  • Faciliter l’accès du suivi diététique aux patients pendant et après cancer notamment pour les plus fragilisés sur le plan nutritionnel,
  • Veiller à une continuité de la qualité du soin nutritionnel lors du relais vers les professionnels de ville,
  • Organiser la prise en charge nutritionnelle du patient tout au long de son parcours de soin (pré, per et post hospitalisation),
  • Informer et sensibiliser les patients à l’importance d’une prise en charge diététique adaptée,
  • Permettre aux diététiciens cliniques de recentrer leur activité dans les unités de soins en relayant vers des collègues de ville les prises en charge pouvant être réalisées hors hospitalisation.
  • Assurer la diffusion de messages basés sur les guidelines validés par les sociétés savantes notamment en matière de relation « alimentation et cancer »

 

Valeurs du réseau Oncodiets

La valeur Respect :

  • Des personnes
  • De la confidentialité des informations partagées sur les patients
  • Du secret professionnel
  • Des engagements

Consulter l’annuaire des diététiciens Oncodiets

En savoir plus sur le réseau Oncodiets